Quotidien Motard #1

Quotidien Motard #1

25/05/2018 0 Par Loup

(Pour une fois je vais me permettre de vous demander de partager cet article, si vous approuvez son contenu)

Cela va bientôt faire un mois que je suis sur deux-roues, et que j’ai pour ainsi dire complètement délaissé ma voiture.

En un mois, j’ai eu le temps de manquer de me faire tuer à peu près une fois par jour au minimum, et je dois admettre que bien que j’étais au courant de ce qui m’attendait, je reste surprise, et en colère, de voir à quel point les gens sont inattentifs sur la route !

Comment se fait-il que presque chaque poids lourd que je croise est en train de regarder son téléphone, l’attention rivée sur ce bout de technologie, loin des autres usagers de la route, qu’il roule en ligne droite, freine, ou dépasse?
Pourquoi les gens gardent des rétroviseurs vissés à leur voiture, si ce n’est pas pour s’en servir?

A quoi cela sert-il d’instaurer des priorités, que ce soit à droite ou à gauche, si personne ne prend la peine de s’y arrêter?

Et pourquoi, POURQUOI, lorsqu’on prend la peine de signaler notre présence, de faire remarquer au conducteur rêveur qui vient de manquer de nous emboutir que non, ce n’est pas normal, qu’on ne peut pas rester calme dans une telle situation et partir sans rien dire, le dit-conducteur lorsqu’il prend la peine de réagir nous lance soit un regard de bœuf anémique, ou s’agace furieusement de voir ce petit bout de cuir s’agiter sur son deux-roues?

 

La plupart des gens enfilent-ils des lunettes enlevant toute humanité, toute fragilité et préciosité à la vie des autres usagers, lorsqu’ils prennent la route?

 

Et pourtant, lorsque vous demandez à quelqu’un, moto ou voiture d’ailleurs, d’évaluer sa conduite, vous avez de grandes chances de tomber sur le conducteur de l’année, toujours respectueux des feux, des limitations et des autres usagers. Ce même conducteur, que vous croiserez quelques heures, jours, mois, années plus tard sur les routes, et qui à défaut de vous percuter, vous offrira avec générosité une magnifique frayeur en le voyant débarquer à contre-sens lors d’un dépassement mal évalué, et qui se paiera peut-être même le luxe de regarder le SMS de sa moitié ou de sa progéniture pendant la manœuvre.

J’ai toujours eu à cœur de respecter au mieux les règles imposées sur la route, peu importe le véhicule que je conduis, et de ne jamais rouler avec un danger public comme conducteur, car les risques pris ne valent pour moi pas la peine de gâcher ou de mettre fin à sa vie.

Cela me semble normal de faire mes contrôles en voiture, de ne pas rouler à 110km/h dans une zone 30, et de céder le passage aux usagers les plus fragiles, ou à celles et ceux qui sont prioritaires.

Je concède malgré tout que force est de constater que, parfois, et principalement à moto, nous n’avons pas vraiment d’autre choix que de faire quelques excès, ne serait-ce que pour ne pas terminer plié en deux entre la twingo de Jeannette et la BMW de Pierre-Henry.

Mais si chacun respectait l’autre sur le ruban de bitume qui est finalement l’endroit que nous partageons le plus avec les autres au quotidien, n’aurions-nous pas enfin l’occasion d’arrêter de choisir entre perdre notre permis pour excès de vitesse et terminer façon carpaccio de motard-e sauce “je ne vous avais pas vu”..? 🙄

On me dira sans doutes que je ne suis pas seule à penser ça, mais j’ai pourtant l’impression de faire exception, et cela me serre le ventre.

Faîtes attention à vous sur les routes, et surtout, faîtes attention aux autres. ✌️