Un élan chevaleresque.

Un élan chevaleresque.

25/01/2019 2 Par Loup

Bon, entre toi et moi, cela fait plusieurs jours que les mots restent bloqués au bout de mes doigts, refusant de traverser le clavier pour se rejoindre et organiser ma pensée en une belle envolée lyrique.
Mais je ne perd pas espoir.

Pis surtout, j’ai envie de t’en parler.

Alors, je vais arrêter d’essayer de présenter ça bien, et simplement jeter mes idées en vrac, juste là, comme un crieur de rue en pleine improvisation.

“Oyez, oyez..!”

Quelle est donc cette idée qui me trotte et que je n’arrive pas à vous exprimer clairement, me direz-vous..?

Et bien, c’est celle selon laquelle les motards seraient des chevaliers modernes.
Pas forcément de preux chevaliers dévoués à l’Ami Imaginaire de nombre de gens, mais plutôt chevalier à l’image romantique, seul avec sa monture, faisant partie -même les solitaires- d’un ordre, défendant les valeurs de cet ordre, et ses camarades, tout crocs dehors si nécessaire.

Ou je dirais même plutôt, c’est l’image populaire et plus générale de l’être en armure, mystérieux, sur sa monture, voguant sur les routes, avec ou sans but.

Je vous rassure : non, je n’arrive pas encore à confondre un type en armure rouillée et un motard. Mais je trouve simplement qu’il y a de nombreuses similitudes
La demoiselle ou le damoiseau (et pourquoi pas, hein? Namého.) en détresse n’est pas obligatoirement fourni-e dans le package, je précise. –

Hmf. Euh-heum !
Votre honneur, avant de me jeter tout ce qui vous passe par la main, laissez moi vous présenter quelques éléments plus ou moins organisés…

Preuve numéro 1, description générale :

Qu’est-ce qu’un chevalier ?
    > un type en armure rutilante (ou rouillée, à chacun son hygiène personnelle)
    > qui a une monture (plus ou moins cannée selon le budget, et parfois portant une protection également.. bah attend, t’as vu le prix d’un poney en même temps? Faudrait pas qu’il passe le mord à gauche avant d’avoir été un minimum rentabilisé l’bestiau.)
    > des armes (et non messieurs-dames, ce n’est pas la taille de l’épée qui compte)
    > et un code d’honneur (si si, à la base c’est le principe, j’vous jure)

Qu’est-ce qu’un motard ?
    > un individu qui porte une armure de cuir, de kevlar ou de toute autre matière protégeant son intégrité physique (non, on ne relancera pas le débat des rouleurs en short qui font “ce qu’ils veulent de leur peau”. Si ton ambition est de finir en râpé de couillon, c’est ton problème.)
    > qui a une monture (une… moto, oui bravo. Et figure toi que tu peux aussi lui mettre une armure : crash-bars, top-blocks, pare-carters.. Ton porte-feuille te remerciera quand tu tomberas. Oui, “quand”, et pas “si”, ce n’est pas personnel, on en a déjà débattu…)
    > des armes (tu fais ce que tu veux de ton couteau suisse ou de ta clef à molette)
    > et un code d’honneur (toujours saluer un confrère, être solidaires, et protéger la veuve, l’orphelin, son oncle, sa grand-mère, et son chien.)

… Trop facile ?
Ok, et si je vous disais que motard ou chevalier, l’armure est la même..?
(..sauf si tu roules en slip. Mais comme dit plus haut, c’est un autre débat.)

Preuve numéro 2, l’équipement :

1) La tête.
> Le casque / le Heaume : ce qui est censé protéger nos cervelles et mâchoires d’un relooking extrême.
> Le tour de cou / le gorgerin : une protection du cou, et/ou une bavette/bavière pour le cou et le menton.

2) Le buste.
> Le blouson moto / la brigandine : constitué pour le blouson de textile ou de cuir, et pour la brigandine de plaques rivetées sur du cuir ou un tissu épais.
    La “brigandine motarde” est renforcée à l’intérieur et sur chaque bras par :
    – une spalière : une protection de l’épaule
    – une cubitière : une protection du coude
    + Ainsi que d’une dorsale homologuée “qu’elle est trop bien pour sauver ta colonne vertébrale”.

3) Les mains.
> Les gants moto / les gantelets : équipement de protection qui couvre le poignet, la main, les doigts et parfois les avant-bras. Peut avoir des renforts sur les phalanges ou les paumes.

4) Les jambes.
> Le pantalon moto / les jambières :
    Tout deux constitués des protections suivantes :
    – cuissard : renfort / protection des cuisses
    – genouillère : protection du genou
    – grève : renfort / protection du tibia
    + protection des hanches dans certains pantalons moto.

5) Les pieds.
> Les chaussures moto / les solerets : protection des pieds.
    – Laissons internet nous abreuver de sa sagesse  sur ce point (ou plutôt compenser ma flemme) :
    > “[…] soleret dit “en bec de cane”, [dont] l’extrémité semi-circulaire rappelle tout à fait les bottes ou les chaussures renforcées d’aujourd’hui.
… Et donc les chaussures moto ! 😉

Là où les chevaliers utilisaient des armures de métal et de cuir, les nôtres (d’armures, pas de chevaliers, faut suivre, oh!) sont composées de kevlar, en lieu et place du métal.

Mais le kevlar, à part gratter la peau et faire monter le prix des pantalons moto, quoi t’est-ce que c’est et à quoi ça sert?

Le kevlar est une matière moderne, qui est souvent utilisée dans des vêtements renforcés afin de se protéger principalement contre les blessures par abrasion (tu sais, quand ça frotte tellement que ça te brûle… Et que si tu portes du nylon bah hop, ça fond. Quand tu chutes à moto par exemple, oui, tu suis!).
Le kevlar est également utilisé dans les éléments de protection des services d’urgence, s’il s’agit d’opérations sous haute température (par exemple, un incendie). Il est aussi utilisé sous forme de gilet par les forces de l’ordre, différents organismes de sécurité ainsi que les forces spéciales.
Donc pour résumer le kevlar, c’est ton ami.

Bah oui, c’est moins lourd, c’est plus souple, et contrairement au métal, ça évite les rayures sur la moto… Nan, j’déconne. Or do I..?
En fait, si on a abandonné le métal pour le kevlar, c’est surtout parce que… C’est vachement moins bruyant quand on marche.
Bah ouais, imagine-toi deux minutes en rassemblement moto, et au moindre mouvement du moindre clampin ça fait : “Cling, cling! Skrouiiiik, skruuuu! Cling, cling!” …Non merci. 

Plus sérieusement, de ces armures chevaleresques, on a quand même gardé le cuir.


Pourquoi? Et bien… Assied-toi, et écoute.

Le cuir vois-tu, c’est souple et intemporel. C’est résistant, ça s’adapte à son porteur. Et puis… Le cuir, c’est sexy… c’est SAUVAGE, c’est … Oups, pardon, je diverge. Verge. (non, je ne m’en lasserai pas)

Allez, une petite anecdote pour la route et je te laisse tranquille :


> Le saviez-tu ?

L’armet est une armure de tête, un petit casque fermé, qui apparait au XIVe siècle. Le nom “armet” vient de l’italien “elmetto”, et de l’ancien français “helmet”, qui signifie “petit heaume”. Ah, et “helmet” en anglais, ça signifie “casque”.

Coïncidence? Je ne pense pas.

Bon, tu le vois le lien maintenant, hein? TU LE VOIIIIS ??!!

Ah oups, pardon, ce sont les médicaments pour l’accident, ça m’rend un poil tendue j’crois, je… Toutes mes sincères.

Allez, V. 😙💕