Aventure permis A2, épisode 10 :

28/12/2017 0 Par Loup

(.. déjà 10 ?! ?)

Pour celles et ceux qui se rappellent, la dernière fois je conduisais avec l’épaule froissée.. j’ai appris aujourd’hui que c’était en réalité bien moins sympathique, et que j’ai une névralgie cervico-brachiale, un nom barbare qui veut simplement dire que j’ai un nerf pincé aux niveaux des cervicales, et que j’ai du coup tout le bras douloureux et engourdi… Je vous dis pas la joie quand le médecin m’annonce jusqu’à 3 semaines de repos, arrêt de travail, et pas de moto……

…. maiiiiis c’était sans compter mon entêtement habituel. Je me suis donc pointée malgré tout à ma leçon ce soir, minerve au cou, persuadée que ça ferait un excellent support pour mon casque ! ..?

Je suis restée tout de même un peu raisonnable, et ai prévenu mon moniteur (qui m’a fait un superbe sourire désespéré ?), en me disant que si la douleur était trop forte, je m’entrainerai pour les verif’ ..

Me voilà donc à enfiler mon équipement, minerve autour du cou.. Mais attacher le casque avec était une telle bataille que j’ai décidé de la laisser tomber, et de croiser les doigts pour que ça passe.. pis bon, mieux vaut pouvoir tourner la tête à moto, non?

Ce soir, on a commencé par travailler le rapide, l’évitement, le freinage d’urgence… Je vais à mon rythme, et à mon étonnement, la douleur à mon bras me force à faire quelque chose que j’avais du mal à faire : détendre le haut du corps, et conduire avec mes jambes.. On rajoute par-dessus ça les conseils de Millstone , et me voilà face à mon évitement, à environ ~45km/h… Je regarde loin, moto lancée, je me concentre, je lâche mon accélérateur un poil avant la ligne, je pousse sur mon guidon… et… CA PAAAASSE !! Oui, oui, oui !! Ça y est, ce foutu évitement passe !!! Le petit cri de joie qui m’échappe renforce le bonheur que je ressens.. Je recommence, une fois, deux fois, trois… et ça y est.
Je. Le. Maîtrise. Prend toi ça l’évitement ! Tu me narguais avec tes plots, mais cette fois-ci, je ne me fais pas avoir, mon contre-braquage me fait éviter tes pièges, et je jubile ! ?
On rajoute un petit huit en sortie de parcours, que ce soir je maîtrise moins ( épaule oblige) : un côté passe, mais l’autre beaucoup moins.. pas grave, je me concentre, j’enchaîne.. jusqu’au moment où un autre élève arrive un peu vite, et je me vois déjà me le bouffer sur le côté. Je panique, et un réflexe stupide me fait serrer le frein avant en plein virage. La moto penche, penche.. oh BITUME, tu ne m’avais pas manqué, mais viens là que je t’embrasse !
Outch, pile du mauvais côté, et sur l’épaule. Bon, l’autre élève s’est arrêté dans les temps, c’est ca de pris; je tiens le coup, j’essaye de redresser la moto… et me la refais tomber sur la jambe. Re-outch. Tant pis, je m’en servais pas de celle-là de toute façons ! … Bon ok d’accord je m’en sers. Mais j’ai pas si mal que ça, et ça finira bien par passer… ?
Mon moniteur m’aide à relever la moto, me demande si ça va.. je hoche la tête et enfourche ma monture. Allez, on se laisse pas déstabiliser, et on continue….

Vient la deuxième heure, on se lance sur du lent, un parcours assez spécial : un lent où les piquets sont remplacés par un slalom large sur deux plots, et où le demi-tour amène sur l’autre piste. Une fois sur l’autre piste, une longue ligne droite à faire à 2-3km/h, puis un demi-tour, un petit slalom très serré, et retour au début du lent… Je déplace quelques plots, principalement quand je dois tourner à droite, car mon bras ne me porte pas correctement…
Je relativise, après tout je roule blessée, c’est normal que je sois plus faible de ce côté là. Les différents essais ne se passent pas trop mal, et je termine la soirée sur un joli demi-tour à allure très faible, moto bien penchée, sans pied au sol. Petit victoire qui conclut cette leçon moins terrible que ce à quoi je m’attendais ! ?

Demain, ostéopathe pour soulager mon nerf coincé, et ainsi pouvoir faire mes 4h de cours du samedi tranquille… Je fais l’inconsciente, mais je me soigne… ça compense ! ?

Mais ne faites pas comme moi, roulez avec deux bras qui fonctionnent, c’est mieux ! ?

V à tous, on se retrouve samedi pour deux heures de plateau, et autant de circulation !