Aventure permis A2, épisode 11 :

30/12/2017 0 Par Loup

 

8h, le réveil sonne.

Je râle et me retourne dans mon lit, je m’enfouis sous la couette, et je referme les yeux. Ahh.. dormir… Mes paupières se font lourdes… mais pourquoi j’ai mis un réveil… Pourq.. OH. AH. La moto. C’est vrai ! ?
Je catapulte deux tranches de brioches et un chocolat chaud dans mon estomac, j’enfile ma tenue “moto”, et je fonce à la piste, un poil en retard.

J’arrive, un élève est déjà en train de bosser, j’enfile mon casque, mes gants, et j’attrape la monture qu’on me désigne, encore un peu embuée, mais motivée !
Quelques tours de piste pour se chauffer, et j’attaque le lent. Il a un peu la même disposition que la dernière fois : les piquets sont remplacés par un slalom serré, et sur le retour je dois faire un demi-tour avec arrêt avant de recommencer le parcours..
Mon épaule me fait moins souffrir, je me sens plus à l’aise que jeudi, ça me rassure. Je prend mon courage à deux mains et je me lance!
Bien que je peine toujours à passer les portes sans renverser les plots, je sens que j’ai progressé, car j’en renverse beaucoup moins ! ?
Comme on est peu, mon moniteur a le temps de bien nous accompagner, et je réussi même à faire quelques passages aux trajectoires certes bancales, mais qui n’impliquent pas de réduire en purée les plots ! C’est lent, mais ça progresse ! ?

Une petite pause, on fait quelques révisions, on installe le parcours du rapide, et après un premier essai assez chaotique, je finis par bien placer les plots d’arrêt… pour ma défense c’était ma première installation de parcours ! ?

Allez, l’évitement je m’en sortais mieux, aujourd’hui je le sens, ça va passer ! On y croit, on prend le temps d’anticiper et de faire les choses !
Et la encore, même si je fais voler quelques plots, j’arrive à effectuer quelques évitements pas trop sales, suivis de petits cris de joie dans le casque.. hm.. heureusement que c’est insonorisé.. ?

Une autre pause avant de se préparer pour la circulation, on enfile le gilet, l’oreillette, et on prend la route ! Même pas un casse croûte, et mon estomac me le fera sentir les deux heures suivantes…
Je suis pour une fois en deuxième, entre un autre élève et notre moniteur, et me retrouve donc placée sur la gauche de la voie, ce qui me perturbe pas mal… Je fais de grosses erreurs de placement de regard, je ne roule pas de manière assez dynamique.. Je fais ce que je peux, mais ce n’est pas aussi agréable que les dernières fois.
On fait un arrêt pour mettre aux points deux trois choses (“Loup, ton REGARD. Loin. Très loin. Pas sur ton pneu avant……” .. oups.), et on repart. Cette fois ci, je m’applique plus, et la circulation se transforme en ballade ! Je fais toujours des erreurs, mais je reprend plaisir à rouler ?

On rentre bien trop tôt à mon goût, comme à chaque fois, mais je ne suis pas très objective, car si je m’écoutais je passerais la journée sur la moto ! ?

Je reprend la route direction la maison, après avoir laissé des chocolats à mes moniteurs, et je me sens un peu triste, je n’avais pas envie d’arrêter là.. Ma voiture me semble grosse, lourde, encombrante, lente… Mon porte feuille me regarde d’un oeil noir. Bon ok, on a pas les moyens pour acheter une moto de suite, et il faut finir de passer le permis. Mais quand même, j’ai hâte de l’avoir ce permis… MOTO ! ?

 

V à tous, passez de bonnes fêtes, et surtout, faites attention à vous sur la route ! ?