Aventure permis A2, épisode 16 :

Aventure permis A2, épisode 16 :

03/02/2018 0 Par Loup

 

Aujourd’hui, je viens de fêter ma 40ème heure (plateau et circulation ensemble) … ?
Outre l’aspect financier qui commence à me peser sur le porte-feuille, savoir que je viens de dépasser les 40h me mine un peu le moral.
Je ne progresse pas aussi vite que ce que j’aimerais, et j’ai parfois même l’impression de régresser… surtout sur le lent. Je vous laisse découvrir la session du jour…

Première partie : exercice du lent modifié, puis parcours d’examen.
Des slalom à plus savoir quoi en faire, des pneus partout pour nous forcer à prendre la bonne trajectoire, et des plots. Beaucoup de plots. Une invasion de plots.

Face au parcours, pantalon de pluie enfilé, je le fixe avec une légère haine dans le regard. On est à la limite de voir passer ces petites boules de plantes qu’il y a dans les westerns, et qui roulent en traversant la scène pour augmenter la tension du truc. Toudidoudidou… wa-wa-waaaa! (Ouais, je sais , on reconnaît de suite… ou pas ??)

Allez, je peux le faire. Je le reussissais pas trop mal avant l’accident, y’a pas de raisons que ca ne passe plus.
Le regard plein de détermination, j’enclenche la première, et je regarde loin. Loin. Loiiiiin… oh, le joli plot dis donc, il est super mignon ! …*splortch* ..merde.
Bon, pas grave, la prochaine porte va passer. La roue avant passe, je soupire de soulagement et continue. “Poc!”. Hein..? Comment ça, “poc!” ..?
Je me retourne, et voit un plot affalé sur le côté, qui s’il le pouvait me lancerait probablement un sourire narquois.
Je lui fais mon plus noir regard, tourne la tête et continue, imperturbable au possible… ca.. “poc!” .. va.. *splortch* .. passer .. “poc!” .. sans ..*splortch* .. problème.. “poc!” .
……………. RHAAA!! Le prochain plot sur ma route sera écrasé, mais absolument pas par accident !!
Mon moniteur arrive au moment précis où je me sens prête à descendre de la moto pour aller étrangler et shooter dans tous les plots de la piste.. dommage ! ?

Il m’installe au fond de la piste, m’explique que je vais trop vite, et que c’est pour cela que ça ne passe pas .. puis il me demande de travailler mon allure en faisant des lignes droites, puis en enchaînant les demi-tour d’un bord à l’autre de la piste.
Je m’exécute, concentrée au possible, puis je retourne sur le parcours avec les autres (que des filles sur les 500, ça change ! )
La situation s’améliore vaguement, mais aujourd’hui, je crois que je gère aussi bien mon stress qu’un cocaïnomane sous caféine (j’ai pas trouvé mieux, navrée !)…

Petit soulagement lorsqu’on switch sur le freinage d’urgence, qui se passe bien, puis sur l’évitement à droite.
Là, contrairement au lent, je peux vous annoncer juste trois petits vols planés de plots, et pas un de plus ! Et sur le coup je suis plutôt fière de moi ?

Entre chaque exercice, je continue toujours à faire mes huit et mes cercles, ce qui me permet d’avoir maintenant bien plus confiance en moi quant à ma capacité à faire de beaux demi-tour, et surtout à pencher la moto sans l’envoyer embrasser Monsieur Bitume… ?

La leçon arrive à sa fin, et j’ai un petit pincement au cœur en voyant les autres se préparer pour la circulation.. Je veux rouler, me détendre à grand coups d’accélérateur et de virages.
Mais ce sera pour une prochaine fois. Il ne me reste que 5 leçons avant de voir débarquer mon banquier pour assassinat de compte courant. Donc fini de m’amuser, je dois maîtriser ce parcours lent à la perfection, et finir de gérer l’évitement.
Il me reste un mois.
Au revoir circulation, on se revoit après le plateau ?

On se retrouve mardi prochain pour finir de découvrir ce que je suis en train je crois d’inventer involontairement depuis quelques cours : le road-rage de permis A2 sur piste.
Une discipline qui a de l’avenir, je vous le dis ! ?

V à tous ! ?