Aventure permis A2, épisode 19 :

Aventure permis A2, épisode 19 :

20/03/2018 0 Par Loup

(Mardi 20/03/18)

 

Cela fait maintenant un mois que je ne suis pas allée à la piste.

J’ai suspendu mes leçons, attendant non sans impatience le précieux feu vert de la préfecture de Gironde pour pouvoir m’inscrire à l’examen.

Ce mois a été long, et très difficile pour moi, psychologiquement. Je n’aurais jamais imaginé que la moto prendrait une telle place dans ma vie, aussi vite, et surtout avant même d’avoir le permis.
Et pourtant, je peux l’avouer sans honte : aujourd’hui, mon équilibre dépend en grande partie du plaisir sur deux roues qu’est la pratique de la moto.
C’est pour moi mon oxygène, mon petit bonheur, mes instants précieux de liberté pour m’évader loin de mon quotidien.

Aussi, lorsque je reçois cet après-midi un sms, m’indiquant que mon dossier a été traité, et que je peux enfin m’inscrire sur les listes des postulants au permis, le cri de joie intérieur que je pousse évacue toute la frustration accumulée durant le mois qui vient de s’écouler.

Ça y est, l’attente est enfin finie, je peux reprendre mes leçons !!

Ni une ni deux, je n’attend pas, et remonte sur la moto dès ce soir, fortement encouragée par mon homme !
Si on se débrouille bien, je peux obtenir le précieux sésame dans moins de trois semaines.

Sachant ca, lorsque arrive sur la piste et que je vois 04 m’attendre, il n’en faut pas plus pour que je l’enfourche avec impatience, et que je démarre en trombes.

Oui, oui, ouiiiii !! Première, seconde, troisième, slalom. Oui. Je roule. ENFIN.

Après quelques tours de chauffe où je m’amuse parfois à slalomer entre les plots des parcours déjà en place, je m’installe face au lent. Il me regarde avec un sourire, et me propose de plutôt commencer par le rapide.

Je hoche la tête, et me dirige avec un peu d’appréhension vers l’entrée du parcours, ne m’étant entraînée depuis un mois qu’uniquement sur le lent.
Je commence à sa demande par quelques arrêts d’urgence, puis me prépare pour l’évitement à gauche.
En place, j’enclenche la première, tourne la poignée d’accélérateur et me lance. La peur de mal faire est remplacée par la joie en un battement de cil, et malgré quelques ratés, je réussis dans l’ensemble bien plus souvent l’exercice que je ne le rate ! ?

Le coeur léger et le sourire aux lèvres, c’est après une petite pause à discuter que je reprend la séance sur le parcours du lent.

La reprise se fait difficilement au début, aussi je bascule sur des exercices de ligne droite à 3/4 km/h, et de slalom les plus serrés possibles, à allure lente. En libre, ca se passe bien, mais face aux plots, lorsque je reprend les exercices du lent, toujours ce fichu regard qui part accrocher les mauvais éléments.

MAIS, lorsque je me concentre, je fais 19/20secondes… pas assez pour un A, et moins bien que sur les séances OFF (max : ~24sec) , mais largement mieux que les 16sec des derniers cours. L’entraînement a porté ses fruits ! ?

Bilan : une reprise pire qu’agréable, un sourire enfin revenu, et malgré un petit stress à l’approche de l’examen, je suis plus motivée que jamais !!

 

V à tous, et à très vite je l’espère sur les routes… ! ?